Exemple de tableau synoptique

Dans les trois comptes, la foule est hostile à l`aveugle, mais Mark nous dit que certains de la foule l`encouragea à répondre à Jésus (10:49). Allez et apprenez ce que cela signifie: «Je désire la miséricorde, pas le sacrifice. En raison de l`emplacement, la version de Luc de l`enseignement de Jésus est connu comme le sermon sur la plaine. Il est évident que Luc a utilisé la tradition pour se concentrer sur les besoins physiques, tandis que Matthieu l`a utilisé pour se concentrer sur les besoins spirituels. La texture riche des traditions bibliques a émergé comme le témoignage de diverses communautés de foi pendant de nombreux siècles à l`auto-révélation de Dieu dans leur histoire est venu à la lumière (voir révélation et inspiration de l`Ecriture). Luke a une version beaucoup plus courte de ces paroles recueillis (Luc. Même avec ceux-ci, allant de simple à complexe, ils peuvent fondamentalement être vus en termes de quatre approches de base. Deuxièmement, les apôtres devaient communiquer ce message dans le langage et les termes que les gens à qui ils parlaient comprendraient. Au lieu de cela, ils étaient héritiers d`une variété de façons que le message de l`Évangile avait été proclamé pour 30 ou 40 à autant que 60 ans avant qu`ils écrivent.

Les sources doivent-elles être inspirées afin que les Évangiles soient inspirés? Il dit que la tradition qu`il utilise vient de témoins oculaires. Il pensait que cet Évangile pré-canonique était probablement écrit en araméen et était utilisé par les écrivains synoptiques. Il y a aussi des différences dans les détails historiques mineurs. Existe-t-il un dossier de Jésus qui était plus tôt que les Évangiles que tous les écrivains utilisaient pour produire leur propre Évangile? Puis il se tenait sur elle et réprimandé la fièvre, et il la quitta. Ces débats en cours révèlent que tous les détails n`avaient pas été abordés et que l`hypothèse des deux sources ne pouvait expliquer toutes les caractéristiques des évangiles. Cela ne signifie pas que les Évangiles doivent être vus simplement comme des données historiques, ou que leur fonction principale était d`enregistrer l`histoire. Cet accent mis sur l`analyse de la rédaction qui pousse à l`étude du problème synoptique nous permet également de voir les différents volets de la tradition évangélique en termes de différents auteurs qui étaient eux-mêmes tous les théologiens dans leur propre droit plutôt que d`être simplement statique conduits d`une tradition. Pourquoi votre professeur mange-t-il avec les percepteurs fiscaux et les pécheurs? Mais la première véritable proposition analytique qui tentait de retracer les sources au-delà des Évangiles canoniques était vers la fin du XVIIIe siècle. Par exemple, la prédication d`Amos au Royaume du Nord d`Israël pendant la crise assyrienne du huitième siècle avant JC a été préservée dans une tradition qui pourrait être réinterprétée et réappliquée dans le Royaume du sud de Juda dans le contexte du sixième siècle de la Époque babylonienne (les ajouts post-exiliques à la fin du livre, AM. Thomas est une collection de différentes énonces de Jésus sans aucun récit de connexion (Voir l`Évangile de Thomas). Écrivent-ils pour différents groupes culturels dans le même domaine, et ressentent donc le besoin ou la nécessité d`adapter l`histoire de Jésus dans ce contexte culturel pour communiquer son message? Pour cette raison, ils sont appelés les évangiles synoptiques. Avec cette reconnaissance de la complexité et de l`interrelation du Synoptics, toute étude détaillée des synoptiques doit tenir compte des différences entre les Évangiles et les implications de ces différences pour l`interprétation.

MK 7:3), une indication que les personnes à qui ils écrivaient ne les connaissaient pas. Il ne demande que de regarder les Évangiles du point de vue de l`histoire de leur formation et de leur théologie. Par exemple, il peut y avoir eu une collection d`histoires de miracles, ou paraboles, ou des récits de la crucifixion, ou même une collection des paroles de Jésus. Il y a eu quelques modifications à cette vue de base, telles que J. Pourtant, pour le matériel unique à chacun de ces deux Évangiles, il a également postulé une source distincte qu`il a étiqueté M pour Matthieu et L pour Luc.

Posted in Uncategorized